Quelle est la différence entre un médium et une voyante ?

Pour obtenir des réponses ou des solutions face à certaines situations, certaines personnes se tournent vers des médiums ou des voyants. Cependant, quand bien même ceux-ci semblent être dans le même domaine d’action, il faut notifier qu’ils sont bien différents. Qu’est-ce qui différencie donc un voyant d’un médium ? Cet article a été rédigé à ce propos.

Zoom sur les concepts de voyance et de médiumnité

Pour mieux cerner la différence existante entre ces deux concepts, vous devez lire l'article jusqu’à la fin. Alors, le voyant peut se définir comme une personne qui dispose d’une capacité de perception exceptionnelle ou au-dessus des normes, lui attribuant ainsi le pouvoir de lire dans l’avenir, le passé et le présent d’une tierce personne. Les scientifiques considèrent la voyance comme une pseudoscience permettant d’obtenir au moyen de ressentis ou de flashs certaines informations. On peut ainsi dire qu’il s’agit en réalité d’un art divinatoire apparaissant à un individu sous la forme d’un don. Quant au médium, il s’agit d’une personne disposant d’un don inné lui donnant la possibilité d’entrer en communication avec le monde invisible. Ainsi, sur demande d’une tierce, il peut dialoguer avec un esprit ou interpréter les messages venant d’une entité supérieure. Ainsi, comme première différence on peut déduire que l’un est doté d’une capacité extrasensorielle innée pendant que l’autre pratique un art divinatoire.

Méthodes employées

Une autre différence entre ces deux professionnels se situe au niveau des méthodes utilisées. En effet, le voyant peut faire recours à certains outils pendant sa consultation alors que le médium non. Parmi les supports utilisés par le spécialiste de la voyance, on peut citer les cauris, la pendule divinatoire, les runes, le tarot, le Yi King ou encore le marc de café. Cependant, l’outil dont il fait le plus usage est la carte qui par sa manipulation lui permet de trouver réponse aux interrogations qui lui sont adressées. Quant au médium, il se passe de l’usage des supports divinatoire et se sert juste du fluide énergétique que dégage le client lors de la séance.