Les Innovations techniques et l’ophtalmologie

Grâce à l’évolution de la technologie, plusieurs domaines ont connu un essor considérable. En effet, restée constante pendant plusieurs années, l’ophtalmologie apporte aujourd’hui des traitements précis et efficaces aux souffrants des maladies oculaires. Lisez cet article pour en savoir davantage sur le domaine qui est consacré pour résoudre les problèmes liés à la vision.

Les lasers : un moyen efficace contre la myopie !

La myopie considérée avant comme une maladie incurable est aujourd’hui guérie grâce à des programmes informatiques performants. En effet, avec la combinaison de deux lasers avec leurs faisceaux lumineux l’ophtalmologue est capable de guérir un malade atteint de la myopie. L’un sert à découper un petit capot sur la partie de la cornée tandis que l’autre permet de réduire la partie centre de la cornée. Au cours de l’opération, le patient est placé sous anesthésie locale et après quelques heures seulement il peut ouvrir les yeux et voir clairement. Rappelons que cette opération est ambulatoire et que le patient peut désormais se passer du port des lunettes. Chaque jour, des recherches se font dans le souci de promouvoir des traitements effaces dans le domaine de la santé.

La prouesse de la technologie dans le traitement de la cataracte

La chirurgie de la cataracte est une autre innovation dans le domaine de l’ophtalmologie. La cataracte qui était la première cause de l’aveuglement dans le monde n’est plus le cas aujourd’hui. En réalité, cette maladie qui est due à la perte de la transparence du cristallin qui fait que l’on ne peut plus voir clairement. Grâce à la robotisation, l’opération se fait avec des machines très perfectionnées. Tout d’abord, l’opération de la cataracte consiste à procéder à une ouverture dans l’œil, puis à l’introduction des ultrasons avec un appareil dans le but de rendre liquide le cristallin. Ensuite, le cristallin est aspiré et remplacé par un implant qui a le pouvoir d’apporter une amélioration à la vue. Mis à part cette étape, le patient recouvre entièrement la vue sans aucun gène.