Focus sur covid19: résultats des recherches internationales

Avec une virulence sans précédent, covid19 a eu un impact effrayant dans le monde entier. Cependant, plusieurs études ont été menées et les travaux se poursuivent pour expulser cet ennemi commun de l'espèce humaine. Que savons-nous aujourd'hui de covid 19 ? Trouvez la réponse dans cet article.

Durée d'incubation

Le temps nécessaire pour l'ncubation du COVID-19 est généralement de 14 jours, avec une médiane de 4 à 5 jours entre l'exposition et l'apparition des symptômes. Une étude a rapporté que 97,5% des personnes atteintes de COVID-19 qui présentent des symptômes le feront dans les 11,5 jours suivant l'infection par le SRAS-CoV-2.

Présentation

Les symptômes que présente une personne atteinte ont une gravité directement proportionnelle à la gravité du mal. Comme illustration, l'essoufflement est très souvent constateé chez les personnes hospitalisées pour COVID-19 tandis que chez les celles atteintes d'une maladie plus bénigne, ce symptôme est moins remarqué. Il y a généralement des présentations atypiques du COVID-19, et les personnes âgées et les personnes souffrant de comorbidités médicales peuvent par la suite présenter de la fièvre et des symptômes respiratoires chez les personnes plus jeunes ou celles qui ne présentent pas de maladies concomitantes.

Manifestations dermatologiques

Des manifestations dermatologiques peuvent être associées au COVID-19. Bien que la fréquence reste inconnue, les rapports varient de 0,2%, au début d'une pandémie, à 20,4%. L'association entre la gravité de la maladie et le délai d'apparition des symptômes cutanés chez les patients atteints de COVID-19 n'est pas claire. La présentation clinique semble être différente, bien que dans une étude portant sur 171 sujets atteints de COVID-19 confirmé en laboratoire (allant d'une maladie légère à grave), les manifestations cutanées les plus fréquemment rapportées étaient: éruption maculopapuleuse (22%) , lésions décolorées aux doigts et aux orteils (18%) et urticaire (16%). Infection asymptomatique et pré-symptomatique Plusieurs études ont documenté une infection par le SRAS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19, chez des patients qui ne présentent jamais de symptômes (asymptomatiques) et chez des patients qui ne présentent pas encore de symptômes (pré-symptomatiques). Comme les individus asymptomatiques ne sont pas toujours testés, la prévalence de l'infection asymptomatique et la détection d'une infection pré-symptomatique ne sont pas encore bien comprises.